• Philippe Augier

    Personnalités

    Deauville, ville modèle

     

    Philippe Augier, maire de Deauville

    Philippe Augier, maire de Deauville

     

    2016. Google publie un classement des destinations week-end les plus prisées parmi les villes européennes. A la surprise générale, Deauville s’arroge la quatrième place. Devancée par Londres, Venise et Barcelone, mais se classant devant Paris, la cité balnéaire normande rallie tous les suffrages. Plébiscitée par tous (touristes, visiteurs occasionnels ou habitués) la ville bat chaque année des records de fréquentation. Et pour cause. Véritable aimant à rêves, Deauville n’en finit pas de fasciner. Ville attractive, capitale du cheval, ville des amoureux depuis « Un Homme et une Femme », ville du glamour avec son sublime casino, ses palaces de rêve, ses boutiques de luxe, son goût du plaisir, sa parade des planches, sa plage mythique (deux kilomètres de sable fin piqué de parasols multicolores), la perle du Pays d’Auge regorge d’attraits. Et de mystères. Car il émane de Deauville un je ne sais quoi de magique.… Continuer la lecture

  • Arnaud Villani

    Philosophie

    Défaire Heidegger

     

    Arnaud Villani

    Arnaud Villani

     

    Malgré son titre, Défaire Heidegger, éd. Kimé, Paris, 2018, l’ouvrage d’André Sauge et Arnaud Villani ne s’inscrit pas dans la polémique qui de nos jours oppose avec virulence les admirateurs inconditionnels de la pensée heideggerienne à ceux qui la rejettent, eu égard essentiellement à l’engagement politique du philosophe allemand. Il ne s’agit donc pas ici de gagner un combat (rechercher la « défaite ») contre une pensée dangereuse mais d’examiner le bien-fondé scientifique des interprétations heideggeriennes de certains textes canoniques des penseurs pré-socratiques. Ces interprétations  se caractérisent par un rejet, par Heidegger, des méthodes et des résultats de la philologie classique, discipline particulièrement puissante en Allemagne, comme on le sait, depuis Wilamowitz, « prince des philologues ». Mais ces interprétations propres à Heidegger sont utiles aussi à leur auteur (c’est pourquoi leur enjeu dépasse celui d’une simple querelle de savants) pour conforter certaines analyses fondamentales et originales de la pensée heideggerienne.… Continuer la lecture

  • Eric Frechon

    Personnalités

    L’Enchanteur du Bristol

     

    ef1

    Eric Frechon, le Chef triplement étoilé du Bristol

     

    Sa cuisine est époustouflante. Il est l’un des meilleurs cuisiniers au monde. Un modèle pour tous et une source d’inspiration pour les chefs de la jeune génération. Pénétrer dans l’univers gastronomique d’Eric Frechon, c’est s’embarquer pour Cythère. On ne touche plus terre, catapulté jusqu’aux étoiles par l’échelle aromatique, l’alchimie des flaveurs inédites, les sapidités inimitables de ce génie de la cuisine. On adore sa poularde de Bresse transfigurée par un bouquet d’écrevisses, comme des roses pimpantes de la mer qui piqueraient au vif une volaille bien terrestre. On s’enthousiasme pour ses sublimes macaronis farcis, truffe noire, artichaut et foie gras, gratinés au vieux parmesan. On pleure de plaisir devant ce mémorable rouget de roche, émouvant comme un tableau, avalé par une fleur de courgette et farci d’un caviar d’aubergine… A la table 3 étoiles d’Epicure, le corps tout entier est convié au plaisir.… Continuer la lecture

  • Dominique Kalifa

    Personnalités

    Dominique Kalifa : « Le mythe de Fantômas est toujours vivant »

     

    Dominique Kalifa

    Dominique Kalifa

     

    Historien de renommée internationale, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre de l’Institut Universitaire de France, collaborateur du quotidien Libération, Dominique Kalifa est l’un des meilleurs spécialistes français de l’histoire culturelle du XIXème siècle et du début du XXème. Ce brillant esprit, spécialisé dans l’histoire des déviances, dont l’œuvre considérable balaye à la fois l’histoire du crime et de ses représentations, celui de la délinquance et de la répression, du fait divers et de l’enquête judiciaire au XIXème, du métier de détective privé à celui de commissaire de police au XIXème, avec des ouvrages qui ont fait date, comme L’Encre et le sang, Crime et culture au XIXème siècle, ou les passionnants Bas-fonds. Histoire d’un imaginaire, s’affirme aussi comme un chercheur de tout premier plan lorsqu’il se penche sur des sujets plus « légers » tel Fantômas, dont il présida jadis la Société des Amis.… Continuer la lecture

  • David et Raphaël Vital-Durand

    Personnalités

    Coup de coeur

     

    David et Raphaël Vital-Durand

    David et Raphaël Vital-Durand

     

    Le cinéma a eu les frères Lumières, les frères Dardenne, les frères Coen, les frères Taviani, il va falloir maintenant compter avec les frères Vital-Durand. Tout simplement parce qu’ils signent une entrée marquante et magistrale, avec un film incontestablement réussi « Et mon cœur transparent. » D’abord, on ne peut que leur rendre hommage de ne pas avoir cédé à la facilité, d’avoir conçu un premier long métrage libre et exigeant, porté par une poésie bouleversante, orchestré d’une main de maître, qui bouscule les codes tant par son originalité, sa construction inventive, que par son côté fantastique. Voilà du cinéma décalé, tout en contrastes, qui fait montre d’un sacré talent, une sorte de drame kafkaïen sans issue, où le héros en pleine déréliction, erre à la recherche d’une vérité salvatrice. Ici, pas de situations « normales », tout est singulier, insolite, symbolique, absurde, imprévisible, surréaliste.… Continuer la lecture

  • Yannick Franques

    Personnalités

    La Table du sud

     

    yf1

    Yannick Franques

     

    Un palais rose surplombant une mer cobalt. Sur son écrin de rochers, la perle de la Riviera barbote les pieds dans l’eau. Ici tout est calme, tout est beau. Seul le clapotis des vagues rompt le silence. Une lumière pulpeuse, charnue, enivre l’horizon. Si l’Eden a une adresse, c’est sûrement celle de « La Réserve » de Beaulieu. Nichée entre Nice et Monaco, cette merveille vaporeuse, dans le soir ravissant, semble flotter à la surface des eaux. Ce palace pastel, à l’allure rétro et glamour, établissement mythique de la Côte d’Azur, parmi les plus beaux de France, fut jadis le lieu de villégiature préféré de Liz Taylor, Charlie Chaplin, J.F. Kennedy, Winston Churchill, et aujourd’hui de Jack Nicholson, Bono, Tina Turner, de la fine fleur des people. Si vous cherchez la preuve du Paradis sur terre, n’allez pas plus loin, vous êtes à la bonne adresse.… Continuer la lecture

  • Caterina Murino

    Personnalités

    Caterina Murino : « De voir les autres souffrir me fait souffrir »

     

    cm3

     

    Caterina Murino, c’est Vénus et Mère Teresa à la fois. Un grand cœur dans un corps de rêve. Un pur concentré d’amour de l’humanité dans un superbe écrin. Celle qui rêvait d’être médecin pour « sauver les autres » a fait carrière au cinéma. Sur le tapis rouge, la James Bong girl, la bombe explosive de « Casino Royale » qui fait chavirer le cœur des spectateurs, n’en oublie pas pour autant ses premières amours : aider les autres. Servir son prochain. Mettre sa notoriété au service des plus démunis. Elle met aussi son intelligence de la vie, sa bienveillance à faire connaître et promouvoir les artisans joaillers de son beau pays, la Sardaigne, afin de préserver l’art de la filigrane, ce savoir-faire incomparable sarde. Elle est encore, cette femme au cœur d’or qui s’implique dans des combats humanitaires en tant qu’ambassadrice de l’AMREF (qui aide à la formation des sages-femmes en Afrique), qui milite pour aider la Recherche contre le cancer, qui crée de magnifiques bijoux dont les bénéfices serviront à réduire la mortalité maternelle en Afrique.… Continuer la lecture

  • Prix des lecteurs Gallimard

    Littérature

    « Le prix du cœur »

     

    Jean-Marie Laclavetine, René Frégni et Antoine Gallimard.

    Jean-Marie Laclavetine, René Frégni et Antoine Gallimard

     

    Lundi 15 janvier 2018, « Le Prix des Lecteurs Gallimard » a été décerné à René Frégni, le grand écrivain manosquin, pour son roman « Les vivants au prix des morts ». Parmi 4000 internautes, un grand nombre de lecteurs ont été conquis par ce magnifique livre. Ils ont tous goûté l’ivresse des mots, la succulence  des sensations, la fête sensuelle, la féerie fruitée de cette littérature vibrante. Cette littérature du sud qui réchauffe comme une lumière d’été. Alain disait de Giono « Vous comprenez ma joie d’homme de trouver un homme dans un livre ». On pourrait en dire autant de René Frégni. Il y a dans ces pages une présence inoubliable. Une présence poétique qui transfigure à jamais la matière des mots. L’âme transparente d’un homme qui ne triche pas, qui ne masque pas, ne dissimule pas, qui s’expose et expose son cœur avec une sincérité saisissante.… Continuer la lecture

  • Bruno Coulais

    Personnalités

    Bruno Coulais : « La musique est un autre personnage du film »

     

    Bruno Coulais. © Hotspot

    Bruno Coulais

     

    Cioran estimait que « Dieu ne se rendait pas compte de tout ce qu’il devait à Bach ». Le cinéma français sait parfaitement ce qu’il doit à Bruno Coulais. A tel point qu’il lui a ouvert grand les portes du cercle très fermé des stars de la composition de musique de film. C’est simple, en France, ils sont une poignée. Dans le métier, cet artiste génial a même une place à part. Considéré comme un modèle, réclamé, sollicité systématiquement par les plus grands, indispensable à beaucoup, Bruno Coulais est le compositeur attitré des meilleurs réalisateurs. On le retrouve au générique des films de Claude Berri, Alain Corneau, Bertrand Tavernier, Benoît Jacquot, James Huth, Etienne Chatillez, Jacques Perrin, Josée Dayan, Alain Chabat, Olivier Marchal, Laurent Heynemann, Jean-Paul Salomé, Jean-François Richet, Frédéric Schoendoerffer, Volker Schlöndorff, Tomm Moore, Henry Selick etc.… Continuer la lecture

  • Saint James Paris

    Voyages

    Le Saint James ou comment enchanter vos nuits et vos jours…

     

    sj2

     

    Il est des adresses parisiennes qui vous donnent le vertige. Ce sont des lieux inclassables, inoubliables. Des lieux d’émotion pour les amoureux du beau. C’est le cas du Saint James. Un hôtel de prestige niché dans un parc en plein Paris. A emprunter l’allée qui mène au château, on éprouve comme un saisissement. Dans la magie du matin, un concentré de ciel, un jardin ensoleillé, une efflorescence printanière, une mosaïque de lumière dans un grand silence enveloppant. Le temps suspend son vol. Les secondes n’existent plus. Enchantement… Passé le perron, on entrevoit presque le paradis. Dans un cadre inouï, fastueux, fantaisiste et flamboyant, devant un escalier magistral, noir et blanc, aux marches cramoisies, une paire de zèbres veillent sur une cheminée en marbre blanc. Ici, l’élégance est partout. Dans ce décor de rêve imaginé par l’architecte d’intérieur Bambi Sloan.… Continuer la lecture

Back to Top