0

Patrick Roger, le voyageur éternel

L’artiste sculpteur chocolatier Patrick Roger

C’est incontestablement le plus grand chocolatier au monde. Son talent n’a d’égal que son originalité. Il est le seul à avoir su transformer le chocolat en un voyage. Un voyage à Madagascar, où des bouffées sensuelles d’une terre sauvage et indomptée vous assaillent, où le parfum puissant de la fève du cacao vous enivre, jusqu’à vous faire tourner la tête. Vous humez à plein poumons les fragrances grisantes de ces horizons lointains comme autant de bouffées d’oxygènes d’un ailleurs envoûtant, vous mordez dans la chair vivante de ce cacao qui vous emmène au bout du monde, tel un voyageur immobile qui ferait l’expérience du plaisir en savourant les flaveurs épicées, aux arômes fruités et délicats des chocolats de Madagascar.

Patrick Roger c’est un chocolatier. Mais c’est aussi un sculpteur. Cet amoureux des grands animaux sauvages, dont l’animal fétiche est le gorille, n’a pas son pareil pour faire surgir du chocolat les plus glorieux primates. Sous ses doigts de génie éclosent des orangs-outans, des gorilles, ou de petits chimpanzés. Toute la forêt de Madagascar se retrouve dans ses boutiques vertes, pareilles à des berceaux de verdures, tonnelles ou charmilles, qui couvent jalousement une nursery de bouchées en chocolat. C’est comme si le Patrick Roger avait su replanter une forêt en plein Paris. Ses huit magasins tels une coulée de chlorophylle semblent abriter des milliers de troncs d’arbres débités en petits chocolat. C’est ça la magie Patrick Roger. En entrant dans ses boutiques, vous n’entrez pas dans une simple chocolaterie, vous pénétrez en pleine nature, où bruissent les cris des grands primates, qui du haut de leur stèle, vous contemplent d’un oeil impavide. Festin visuel. Féerie. D’abord, vous voyagez par les yeux. Puis vous voyagez par le goût. Et là, c’est tout simplement une fête des sens. La ruée vers les étoiles. On atteint des sommets inimaginables. Tantôt c’est le choc de la fusion du chocolat avec la citronnelle et la menthe poivrée, tantôt c’est la douceur amère de la ganache au poivre de Sichuan sertie de pâte d’amandes infusée au gingembre, ou encore le chocolat signature de Patrick Roger, baptisé Sauvage, une demi-sphère alliant yuzu, citronnelle et verveine au sein d’une coque à l’allure d’un millefeuille de chocolat noir-blanc-noir, tantôt c’est l’envoûtement d’un praliné feuilleté-crêpe dentelle, amandes et noisettes torréfiées caramélisées, enfin c’est le fondu d’une ganache infusée au thé au jasmin aux parfums uniques qui vous laisse à bout de souffle. C’est à peine croyable, c’est comme si votre palais ne reconnaissait pas cette symphonie de saveurs qui l’emporte soudain dans un tourbillon de plaisir inégalé. Les mots manquent à décrire la sensation. Car vous êtes tout simplement au coeur du plaisir. Et ce voyage est inlassablement bon. On voudrait que l’instant dure toujours, mais le périple se termine que déjà le souvenir s’invite. Le goût se fait inoubliable. Désormais, la promenade se poursuivra dans la mémoire. Le plus grand des chocolatiers vient de vous ravir avec ses créations. Et le plus grand chocolatier, c’est Patrick Roger.

A l’ombre des grands arbres, dans la boutique Patrick Roger, à la Madeleine

L’homme au chocolat
Patrick Roger, l’homme chocolat
Le Penseur en chocolat, inspiré du Penseur de Rodin
Harold, une pure merveille. Avec cette sculpture de 62 kilos de chocolat, Patrick Roger remporte le titre de Meilleur Ouvrier de France, catégorie chocolat, en 2000.
Patrick Roger en bonne compagnie

A gauche, Charles Znaty, Président MEDEF Paris, remet à l’artiste Patrick Roger, au centre (en tee-shirt blanc avec voiture jaune), le Prix de la Catégorie « Alimentaire » (rebaptisée « Gourmand » l’an prochain)
Sapins cubiques en chocolat noir garni d’allégories : bâtonnets d’amandes caramélisées, cubes d’oranges confites et raisins secs enrobés de chocolat noir, pour fêter Noël 2021

admin6296

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *