• Edith Rébillon

    Personnalités

    Edith Rébillon : « 49 ans et demi ? C’est une nouvelle adolescence ! »

     

    Edith Rébillon

     

    Elle a tout fait ! Tour à tour mannequin, chanteuse, chef d’entreprise (directrice générale de la biscuiterie « La Mère Poularde », de « L’Orient Express ») puis directrice générale déléguée des Trains Expo SNCF, Edith Rébillon est une formidable manager qui dirige depuis toujours ses équipes avec bienveillance, loyauté, et chaleur humaine. Aujourd’hui, elle consacre son énergie à l’organisation d’événements et de magnifiques expositions itinérantes pour les Trains Expo de la SNCF. Des trains comme « Le Train des Pièces Jaunes », « Le Train pour l’Emploi et l’Alternance », « Le Train du Climat », « Le Train contre la maladie d’Alzheimer », « Le Train des Outre-Mer », « Le Train de la Télé » etc. qui sillonnent l’Hexagone, en attirant chaque année de plus en plus de visiteurs.

    Mais cette ravissante manager est aussi une romancière.… Continuer la lecture

  • Le Normandy

    Voyages

    Dominique Desseigne : « Le luxe n’a de sens que s’il rend heureux »

     

    Hôtel Normandy

    Hôtel Normandy

     

    Après notre voyage en Orient, échappons-nous le temps d’une escale iodée en Normandie, à quelques encablures de la Manche, non loin des Planches et des plages de Deauville, sous un ciel minéral, vers un lieu mythique, romantique, emblématique, l’hôtel Le Normandy. Cap sur le joyau normand.

     

    Dominique Desseigne, PDG du Groupe Barrière

    Dominique Desseigne, PDG du Groupe Barrière

     

    Le menu du bonheur

    « Le luxe n’a de sens que s’il rend heureux ». Tout est dit dans ce mot de Dominique Desseigne, le séduisant PDG de l’empire Barrière. Celui qui règne sur un empire de 40 casinos, restaurants, palaces, dont le Royal et le Normandy en Normandie, L’Hermitage à la Baule, le très chic Fouquet’s à Paris, le magnifique Naoura à Marrakech, ou le célèbre Majestic Barrière à Cannes est un homme sage et sensé. Pour ce brillant homme d’affaires, perfectionniste, cinéphile et passionné par le 7ème art, le luxe ne se réduit pas à l’ostentation.… Continuer la lecture

  • Caterina Murino

    Personnalités

    Si la Sardaigne m’était contée…

     

     

    Caterina Murano. Photo Francis Poirot.

    © Francis Poirot.

     

    Elle est belle comme le jour. Et pourtant elle est mieux que ça… Caterina Murino est une « belle personne » comme on dit, une femme de cœur, passionnée, altruiste, généreuse, ardente défenseur de son magnifique pays la Sardaigne, actrice engagée qui soutient la 1ère ONG de santé publique en Afrique (l’AMREF) et porte-parole de la campagne internationale « Stand up for African mothers » qui vise à former 15 000 sages-femmes africaines d’ici à fin 2018 pour lutter contre la mortalité maternelle en Afrique.

    Bien sûr, Caterina Murino, c’est aussi la renversante et ravissante James Bond girl, qui se laisse séduire par Daniel Craig dans « Casino Royale ». Créature de rêve d’un mètre soixante-quinze, « bombe » italienne qui explose deux ans auparavant, en 2004, dans « L’Enquête Corse », dans le rôle de Léa Léoni, aux côtés de Christian Clavier et Jean Reno.… Continuer la lecture

  • Bernard Sichère

    Philosophie

    « Ce que je dois aux Grecs ? Tout, ou presque. »

     

    bernard-sichere

     

    D’abord, il y a un coup de foudre. La rencontre avec un roman, un roman inoubliable qui trente ans après sa lecture vous laisse encore en mémoire une impression extraordinaire : une hémorragie de lumière et de fêtes, un paroxysme de plaisirs dans la Venise du XVIIIème siècle fastueuse et fatale, une fête de l’esprit et du corps, une hauteur qui confine au vertige, un miracle de beauté, de lyrisme, de ferveur qui irrigue l’âme et la prose de « Je, William Beckford ».

    Ensuite, on découvre que derrière ce fabuleux romancier qu’est Bernard Sichère (auteur de fictions comme « La gloire du traître », « Splendeur de Fawzi » ; d’un récit autobiographique « Ce grand soleil qui ne meurt pas ») se tient un philosophe. Professeur à l’Université de Caen, puis à Paris VII, auteur d’une vingtaine d’essais, Bernard Sichère est un lecteur exceptionnel de la philosophie grecque et en particulier d’Aristote.… Continuer la lecture

  • Yvonne Poncet-Bonissol

    Personnalités

    Yvonne Poncet-Bonissol : « Le seul devoir d’une mère, c’est d’être heureuse »

     

    Yvonne Poncet-Bonissol

    Yvonne Poncet-Bonissol

    Psychologue clinicienne, psychanalyste réputée, auteur d’essais sur le harcèlement moral dans la famille, la perversion narcissique, les emprises et les addictions, Présidente de l’Association de défense contre le harcèlement moral, Yvonne Poncet-Bonissol est connue du grand public pour ses interventions en qualité d’experte psychologue dans l’émission télévisée « Toute une histoire ». Durant dix ans, elle a fait connaître au public français les rouages de la maltraitance psychologique, de la perversion, de la manipulation, la notion de projection, les mécanismes de défense que les pervers mettent en place pour se protéger. S’inscrivant dans la lignée de Françoise Dolto, qui avait vulgarisé la pédopsychiatrie au meilleur sens du terme, Yvonne Poncet-Bonissol a fait en sorte de rendre la psychologie accessible à tous. Elle a mis ses compétentes professionnelles, sa capacité d’écoute et sa rigueur intellectuelle au service de millions de téléspectateurs, secourant des êtres dont l’estime de soi avait été fragilisée par des personnalités toxiques, les aidant à s’affranchir de situations douloureuses et destructrices.… Continuer la lecture

  • Philippe Grosos

    Philosophie

    L’artiste et le philosophe

     

    Philippe Grosos

    Philippe Grosos

     

    Connu pour ses travaux sur Péguy, sur la patience, sur l’art et sur la musique, Philippe Grosos est un phénoménologue. Il récuse les étiquettes et n’hésite pas à s’aventurer du côté de l’art qu’il pense en rapport avec l’existence, en s’attachant à approfondir le sens du concept d’esthétique. Il nous livre cette année un essai passionnant « L’artiste et le philosophe » où il s’applique à démontrer que certaines œuvres d’art et certaines œuvres philosophiques tissent de profondes correspondances grâce à une commune intuition de leurs créateurs, comme par exemple Pascal et le peintre de La Tour, Thomas d’Aquin et Fra Angelico, Schelling et Liszt, Diderot et Fragonard. Enfin Philippe Grosos ne résiste pas à la tentation d’analyser les correspondances esthétiques entre le sculpteur Giacometti et le phénoménologue Maldiney, auquel il voue une grande admiration et dont il œuvre à faire connaître et diffuser la pensée depuis plusieurs années.… Continuer la lecture

  • Malo Girod de l’Ain

    Arts

     « Je crois que l’art digital a de beaux jours devant lui. Parce que c’est l’avenir du futur… »

     

    Malo Girod de l'Ain

    Malo Girod de l’Ain

    Malo Girod de l’Ain est plus qu’un entrepreneur passionné, c’est un visionnaire. Ancien centralien,  fondateur de sociétés d’outils logiciels à San Francisco et Sao Paolo, auteur d’un magistral essai « 2010, futur virtuel », il fait partie de ces patrons précurseurs de l’Internet qui ont anticipé l’avenir numérique. Il est l’un des tout premiers en France à s’intéresser à l’art digital (baptisé aussi art numérique, techno-art, computer art etc.). En 2009, Il crée un média sur le Net, Digitalarti Mag, qui devient très vite un magazine de référence, le premier site d’information au monde sur l’art numérique. Quelques mois plus tard, Malo Girod de l’Ain décide d’aller plus loin. Il devient producteur et distributeur de créations numériques principalement pour les entreprises qui ont besoin aujourd’hui d’accompagner leur transition vers le numérique et de proposer de nouvelles expériences à leurs clients.… Continuer la lecture

  • Yves Michaud

    Philosophie

    Le nouvel hédonisme industriel

     

    Yves Michaud

    Yves Michaud

     

     

    Connu pour ses travaux sur l’esthétique, fondateur de l’Université de tous les savoirs, le philosophe Yves Michaud est un détecteur de tendances. Dans son essai « Ibiza mon amour », il se livre à une enquête sociologique sur le tourisme de masse (tourisme représentant la première industrie du monde avec un milliard de déplacements par an) dont la nouvelle tendance est la recherche d’intensité des expériences sensuelles. Prenant l’exemple d’Ibiza, devenue l’île des plaisirs, il explore cet hédonisme industriel contemporain où le plaisir est organisé, produit, mesuré et le « bonheur garanti ». Il met en évidence la relation entre plaisir et addiction, la modification des comportements, et ce besoin moderne pour l’homme de prendre congé de lui-même en s’immergeant en continu dans la fête techno, le multisensoriel, la musique « ambiantale » et l’amnésie du plaisir.

     

    Yves Michaud, vous creusez le sillon d’une réflexion originale sur l’industrialisation du plaisir.Continuer la lecture

  • René Frégni

    Littérature

    « J’ai tellement aimé ma mère que j’aime toutes les femmes »

     

    René Frégni

     

    Dans les livres de Frégni, il y a de la passion, du plaisir, de la folie, du génie, de la rage, de la révolte, de l’amour fou, de la volupté, « du bruit et de la fureur ». C’est tout le sud de Giono qui gronde entre ces lignes, avec la force d’un rugissement, d’un roulement de tambour, d’un bouillonnement. On est éclaboussé de lumière, ébloui par le soleil et par l’ombre, on flirte avec Dieu et le Diable, entre fulgurance et fracas. C’est un cri, c’est un don. C’est flamboyant comme l’été dans les collines à Manosque… C’est Giono au XXIème siècle.

    Lire René Frégni, c’est se régénérer. On entre avec délectation dans son dernier roman « Je me souviens de tous vos rêves » qui fleure bon la Provence flamboyante. On tombe dans sa lumière, enivré par cette nature aimée, cette nature belle comme un fruit, et on en ressort ému, foudroyé, « autrement le même » comme dirait Lacan.… Continuer la lecture

  • Voyage en Orient

    Voyages

    Terrasse Royal Mansour

    Dans cette rubrique « Voyages », comme l’écrivait Nerval dans son « Voyage en Orient », il n’y aura ni reporter, ni touriste. C’est un voyageur qui voyage en sa propre compagnie, ébloui par les beautés de l’Orient. Un voyageur qui va au-devant du printemps, au-devant de l’été, et les lumières, les senteurs de L’Orient viennent à lui. Pour commencer ce voyage en beauté, arrêtons-nous dans l’un des plus beaux fleurons de l’hôtellerie au monde, l’incomparable, l’envoûtant, le magnifique hôtel Royal Mansour à Marrakech.

     

    Bienvenue dans un monde de pure beauté.

    Tout commence par un éblouissement. Une rue belle comme un jardin, flanquée d’oliviers centenaires, au milieu de laquelle coule un ruban de lumière. C’est la rue Abou Abbas El Sebti. Celle qui mène au Royal Mansour. On flotte dans un horizon de clarté, sous une lumière mauve, dans un concentré de paix. Nul bruit, juste le silence. Le silence poétique et mystérieux de l’Orient.… Continuer la lecture

Back to Top